Quand doit on changer ses lignes de kitesurf?

L’ETAT STRUCTUREL DES LIGNES DE KITESURF

Les lignes sont la seule connexion entre l’aile de kitesurf et le pratiquant. Une rupture de ligne peut mettre ce dernier en difficulté, voire en danger selon les conditions, avec un risque de blessure et de perte de votre matériel de kitesurf. Un moyen de prévenir ce type d’avarie est de vérifier régulièrement l’état de ses lignes.

Les lignes de kitesurf sont fabriquées en fibre de dyneema (dérivé du plastique). Ces fibres, tressées, donnent à la ligne sa grande solidité (entre 300 et 370 kilos de résistance par ligne selon les diamètres). Ces valeurs de résistance sont données pour des lignes neuves. Avec le temps et les sessions, les lignes deviennent moins résistantes et un entretien est alors indispensable pour assurer sa sécurité lors de la pratique du kitesurf.

Les lignes peuvent être fragilisées par plusieurs facteurs.

D’abord, lors d’une utilisation normale, elles sont exposées au soleil (rayonnement UV), au sel et au sable. Afin de garantir une bonne longévité, il est recommandé de rincer systématiquement sa barre après chaque utilisation, pour ainsi éliminer toute trace de sable et de sel dans le tressage des lignes, ainsi que sur les autres éléments de la barre. Pour le soleil, peu de solutions possibles, si ce n’est de stocker sa barre à l’abri de celui-ci.

Ensuite, lors d’un accident kitesurf avec un autre pratiquant ou obstacle, les lignes peuvent subir des frottements importants (voire même casser). Il est impératif de vérifier ses lignes après ce genre d’incident pour éviter tout risque de casse par la suite. Il suffit de dérouler sa barre comme pour gréer, et au moment du démêlage, de bien prendre le temps en faisant glisser chaque ligne entre ses doigts pour pouvoir sentir la moindre usure. Si une ligne présente une usure anormale, il faut la remplacer, ainsi que sa ligne opposée (les lignes se changent par 2, comme les pneus de voiture !). Si vous avez un doute sur l’état d’une ligne, vous pouvez nous consulter à ce sujet.

Enfin, il se peut qu’un nœud se fasse sur une ligne, au moment de gréer ou du pliage. Il faut à tout prix éviter cette situation car un nœud réduit de 30% la solidité d’une ligne (cela crée un point de tension unique au lieu d’un tressage répartissant les forces). Pour défaire un nœud, vous pouvez utiliser de l’eau chaude (faire tremper pour détendre les fibres) mais vous ne devez en aucun cas fragiliser la ligne ! Un nœud très serré nécessite le changement de la ligne.

LA LONGUEUR DES LIGNES DE KITESURF

La longueur des lignes de kitesurf est un élément qui agira directement sur le comportement de votre aile de kite en vol. Si aujourd’hui la quasi-totalité des fabricants utilisent la même longueur pour les 4 lignes, ceci peut être amené à évoluer avec le nombre de sessions, au détriment des performances de votre kite. Par exemple, des arrières trop courts auront tendance à faire surborder le kite (backstall) et il faudra utiliser le trim pour retrouver des capacités de vol normales.

En effet, les lignes sont pré étirées en usine jusqu’à leur longueur maximale (entre 22 et 24m selon les marques). Avec les sessions qui s’enchainent, les lignes arrières ont toujours tendances à se « rétracter », car elles sont moins tendues que les avants lors de la pratique. De légères différences entre les 2 arrières peuvent également survenir suivant la pratique (si beaucoup de kiteloops du même côté par exemple).

Ces différences de longueur peuvent se rectifier par un réglage au niveau de la barre (souvent dans les flotteurs) ou au niveau des pigtails. Lorsque cette différence est trop grande pour être rectifiée par ce moyen, il faut changer ses lignes.

 


T_HOTMER