Comment naviguer confortablement en hiver ?

Surf, windsurf, kite, wing… Peu importe ton sport, il est parfois rageant de devoir ranger le matos plusieurs mois quand l’hiver est là ! Il est pourtant possible de continuer à naviguer même s’il fait froid avec quelques conseils. On t’explique !




I / Bien choisir ta combinaison

a- La bonne combinaison

C’est sans doute l’un des points les plus importants, celui qui sauvera tes sessions hivernales : une bonne combinaison néoprène. Par “bonne”, on entend “adaptée” : selon la température de l’eau ou la force du vent, l’épaisseur idéale d’une combi est différente. Il faut aussi veiller à ce que la combinaison ne soit pas trop grande pour toi, sans quoi les entrées d’eau seraient de vrais cauchemars à en écourter ta session.

b- Quelle épaisseur pour ma combinaison selon la température de l’eau ?

Pour une eau entre 5 et 12°C, comme elle peut parfois être en hiver à certains spots, une combinaison 5/4mm voire 6/4mm sera adaptée. Une 4/3mm conviendra pour une mer entre 10 et 17°C. Enfin, si l’eau est supérieure à 17°C en hiver chez toi, tu peux partir sur une 3/2mm… et tu as beaucoup de chance !  


c- Les différences entre les gammes de combinaison


Chez chaque marque, on observera des “options” sur les combis, comme pour les voitures ! Polaire sur la partie intérieure, coutures cousues collées galonnées, lining extérieur, néoprène Heat Seeker… Ces options rendent la combi encore plus performante en termes de flexibilité, de gain de chaleur et de temps de séchage. Si tu es perdu, contacte-nous et on t’expliquera tout.

II/ Chaussons, bonnets, gants et autres accessoires néoprène

Avoir bien choisi la combinaison adaptée est un bon début, mais ça ne suffit pas à être totalement à l’abri du froid en hiver. De nombreux accessoires en néoprène ont vu le jour pour permettre aux riders de naviguer même par temps très froid :

a- Les chaussons néoprène et gants néoprène

Ils sont indispensables pour naviguer en hiver car ils protègent les extrémités, très vulnérables face au froid. On en trouve de différentes épaisseurs et la règle est la même que pour les combinaisons.

b- Les bonnets et cagoules néoprène

Le cuir chevelu dégage beaucoup de chaleur, notamment lors d’un effort et les bonnets et cagoules néoprène permettent de renvoyer cette chaleur vers le corps. Sans parler du fait qu’ils protègent du vent, de l’humidité et du froid.




c- La veste ou le sweat néoprène


Toujours une couche supplémentaire pour se protéger de l’hiver ! Ta veste ou ton sweat néoprène te sauvent la mise entre-deux sessions. Tu peux aussi naviguer avec si tu les choisis suffisamment amples ! La capuche intégrée fait aussi bien plaisir par pluie ou vent fort.




III/ L’after session en hiver

Tu viens de terminer ta session, tout s’est bien passé et tu n’as presque pas claqué des dents. Ne crie pas victoire trop vite : le pire arrive ! Ce moment où tu vas devoir retirer tous tes accessoires, dont ta combi, exposé au froid à côté de ta voiture. Bon, on ne te garantit pas que le moment sera agréable, mais on a quelques solutions :

a- le poncho

Le poncho, c’est la double utilité : protection contre les regards quand tu retires ta combi, et contre le froid contre ton petit corps mouillé. Dans cet article, c’est plutôt la deuxième option qui va nous intéresser ! Reste à choisir entre type éponge, pour être vite au chaud et sécher rapidement, ou imperméable, nickel par pluie et maintien au chaud. Dans les deux cas, ton poncho fait bien plaisir en fin de session.

b- Le tapis et le thermos

Il y a des petits détails auxquels tu ne penses pas avant de partir mais tu t’en veux à fond quand tu réalises qu’ils auraient bien eu leur place dans ta voiture. C’est le cas du tapis ! Ça ne prend pas de place dans la voiture et ça permet de garder tes pieds au sec, ou du moins pas contre le macadam gelé, lorsque tu te changes. On va aussi faire une petite dédicace au thermos : un café ou chocolat bien chaud pour boire dans la voiture avant de se remettre en route, on ne dit pas non ! 



Désormais, l’hiver n’est plus une excuse pour ne pas aller naviguer, dur à cuire que tu es. Nous dans le Nord, on a appris à aimer ça, surtout avec les conditions de vent qui vont avec. Tu vas pouvoir aller à l’eau toute l’année, comme nous !

 

 

T_HOTMER