Avant de nous lancer dans le kitesurf, nous nous posons une multitude de questions : 

  • Faut-il prendre des cours pour s’initier au kite ?

  • Y-a-t’ il un âge ou un poids minimum pour apprendre le kite ? 

  • Le kite à plus de soixante ans est-ce possible ?

  • Combien de temps faut-il avant de savoir naviguer en kite ?

Notre objectif est de te prouver que le kitesurf s’adresse à tout le monde. Avec cet article, nous allons essayer de répondre à l’ensemble de tes interrogations. 

 

Si tu te poses d’autres questions que nous ne traitons pas dans cet article, n’hésite pas à passer nous voir au shop ou à nous appeler au 06.78.39.92.87.

 

Comment débuter le kitesurf ?


Pour bien débuter en kitesurf, il est nécessaire de suivre un stage avec un professionnel afin d'acquérir les compétences nécessaires pour pouvoir pratiquer seul en toute sécurité. Faire du kitesurf seul ou avec des amis nécessite un minimum de connaissances préalables afin d'éviter les blessures. Même si un proche très expérimenté veut te faire essayer ce sport, tu dois refuser. Tu ne dois pas prendre de risques et te mettre en danger. Seul le professionnel enseigne la pratique avec la meilleure pédagogie, en tenant compte de la météo et des règles de sécurité.

 

Il faut maintenant trouver un lieu de stage et pour cela, plusieurs possibilités s'offrent à toi : des stages hebdomadaires ou des stages à la carte. Il existe aussi des structures comme l'UCPA qui proposent des séjours tout compris avec l'apprentissage du sport.

 

Les stages ne doivent pas constituer un obstacle à l'entrée dans ce sport. Les stages ne peuvent durer qu'une semaine. La plupart des stages commencent par des journées consacrées à l'apprentissage du pilotage de la voile, à la familiarisation avec l'équipement et le vocabulaire du kitesurf. 

 

Pour débuter dans l’apprentissage du kitesurf, tu peux commencer à piloter avec un petit cerf-volant puis passer sur une aile de kitesurf. Avant de pratiquer dans l’eau avec votre planche, on commence avec de la nage tractée : le but est d’apprendre à remonter au vent lorsque tu n'as pas pieds. Cet exercice te sauvera plus tard, lorsque tu devras récupérer ta planche après une chute. Ensuite, viennent les premières tentatives de waterstart et les premières chutes… Prépare-toi à boire la tasse ! Une fois que toutes ces étapes ont été réalisées, place à ton premier bord ! Ce premier bord va rester ancré dans ta tête toute votre vie ! Tu vas vivre un moment vraiment magique. Après tant d’essais, tu vas enfin réussir à glisser sur l’eau, tracté par le vent. 

 

Après une semaine de formation, la majorité des stagiaires savent tirer des bords des deux côtés et certains parviennent à remonter au vent et même à travailler leurs transitions. Suite à cette semaine, tu peux discuter avec ton moniteur pour reprendre quelques cours ou alors pour acheter ton propre matériel. La plupart des moniteurs proposent des sessions surveillées : tu navigues de manière autonome avec une radio qui te permet de communiquer à distance avec ton moniteur, qui est prêt à intervenir si nécessaire. 

 

Et te voilà déjà accro à ce sport. Car oui, nous aurions dû commencer notre article par cette information : le kitesurf est addictif ! Une fois que tu auras succombé à ce sport, tu voudras en pratiquer toujours plus. Le mélange de liberté, de simplicité, de plaisir et de partage avec d'autres riders fait de ce sport, un cocktail qui vous rendra heureux ! 

 

Quels sont les prérequis pour débuter le kitesurf ?

 

Pour commencer le kitesurf, il n’y a pas réellement d'âge minimum. Toutefois, la  fédération française de vol libre (FFVL) prévoit un cadre de pratique pour les mineurs de moins de 10 ans, ceux de moins de 14 ans et ceux de moins de 18 ans. (https://kite.ffvl.fr/sites/kite.ffvl.fr/files/Cadre%20de%20pratique%20moins%20de%2018ans%282012%29.pdf). Pour réaliser des stages de kitesurf, la plupart des moniteurs acceptent les enfants s’ils font plus de 35kg soit autour de 11/12 ans. 

 

L'avantage du kitesurf est que l'on peut adapter la taille de l'aile non seulement à la force du vent, mais aussi au poids du kitesurfeur. Par exemple, dans 15 nœuds, un adulte de 75 kg peut naviguer avec un aile de 10m², tandis qu'un enfant pourra naviguer avec un kite de 7m².

 

Comme nous l'avons déjà mentionné, l'idéal avant de faire du kitesurf est d'apprendre à piloter un cerf-volant. Cet exercice te fera gagner du temps lors de la pratique du kitesurf, car tu seras déjà familiarisé avec la "fenêtre de vol" et ses différentes zones de puissance. 


Tout comme les jeunes pratiquants, il n'y a pas d'âge maximum pour commencer le kitesurf. Dès lors que tu as un minimum d'aptitudes sportives et que tu sais nager, tu peux commencer à pratiquer le kitesurf. Nous entendons souvent des promeneurs s'extasier sur les kitesurfeurs qu'ils observent en train de sauter. Systématiquement, nous leur proposons de nous rejoindre dans cette pratique et la plupart du temps, ces personnes répondent "Oh non, je suis trop vieux/vieille pour ça !". Alors, il faut savoir que ce n'est pas vrai ! On peut aussi avoir 70 ans et profiter de chaque coup de vent !

 

Et ce n'est pas la seule fausse idée qui circule sur ce sport. Nous entendons aussi souvent dire qu'il faut avoir des bras très musclés pour pouvoir faire du kitesurf. Cette idée est bien sûr fausse ! Grâce à ton harnais, tu peux même naviguer en lâchant une main. Si tu as déjà fait de la planche à voile, tu constateras que le kitesurf est plus facile et moins physique. D'ailleurs, les meilleurs kitesurfeurs ne sont pas ceux qui naviguent avec le plus de force, mais ceux qui naviguent avec finesse. 

 

Si tu te poses encore des questions, n’hésite pas à nous contacter ou à te rendre dans l’un de nos shops. 

 

Petite conclusion ?


T_HOTMER